Contrat de distribution de logiciel

Avocat en Contrefaçon de Marque informatique

[notification type= »alert-info » close= »false » ][icon type= »fa fa-bank » color= »#dd3333″] Contactez gratuitement l’Avocat en Contrefaçon de Marque informatique ayant remporté cette affaire (conseil ou contentieux), ses références professionnelles ont été vérifiées. La société Solis holding propriétaire de la marque verbale française « Evil » enregistrée pour désigner, en classes 9 et 28, divers produits dont les « claviers et souris » a obtenu la condamnation pour contrefaçon de la société P.[/notification] Navigation1 Avocat en contrefaçon de Marque informatique2 Risque d’attribuer une origine commune aux produits3 Signes proches mais non similaires3.1 Points juridiques associés Avocat en contrefaçon de Marque informatique   La société P. avait commercialisé des produits informatiques dont la dénomination et la référence reprenaient le signe « Evil » aux côtés de la marque « Heden », dont elle est titulaire. Risque d’attribuer une origine commune aux produits   L’identité des produits concernés alliée à la...

Accès réservé

Merci de vous abonner pour consulter ce contenu juridique.

Pas de questions en cours

Accéder à cet article juridique et aux modèles de contrats :

Abonnez-vous ici à Mesformalitéslégales.fr pour accéder à + 3 000 modèles de contrats, lettres types et formulaires légaux et administratifs. 

error: Content is protected !!

Points juridiques