Insulter sa direction : le licenciement pour faute fondé

Des insultes et menaces proférées à l’égard de la gérante et du directeur d’une société en présence de tiers et de manière répétée constituent un fait est en soi suffisamment grave pour justifier

Accéder à cet article juridique et aux modèles de contrats :

Abonnez-vous ici à Mesformalitéslégales.fr pour accéder à + 3 000 modèles de contrats, lettres types et formulaires légaux et administratifs. 

error: Content is protected !!